25.02.2019 / Actualité

EPD pour insulbar : l’écobilan s’est de nouveau fortement amélioré

L'institut ift Rosenheim a renouvelé la Déclaration environnementale de produit (EPD – Environmental Product Declaration équivalent aux FDES françaises) pour les barrettes insulbar. Lors du salon BAU 2019, une représentante de l'Institut ift a remis officiellement le certificat à Matthias Rink, directeur des ventes de la division insulbar.

Par rapport à l’EPD de 2013, nous avons pu améliorer encore toutes les barrettes insulbar en termes d’équilibre écologique. La valeur pour les barrettes en matériau standard polyamide 66 GF est désormais de 8,81 kg de CO2 par kg de barrette, au lieu de 9,24 de CO2 comme auparavant. En ce qui concerne insulbar RE en PA recyclé, l'économie est bien sûr encore plus élevée avec 0,76 kg de CO2 au lieu de 1,46.

 
L’institut ift Rosenheim remet officiellement la nouvelle déclaration environnementale EPD pour les barrettes isolantes insulbarNouvelle EPD (Environmental Product Declaration) équivalent aux FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire) pour insulbar : Matthias Rink (à gauche), directeur des ventes chez Ensinger se réjouit de l’EPD pour les barrettes d'isolation thermique insulbar. A droite : Vivien Zwick, ingénieure de projet de l'organisme de certification et de contrôle de la durabilité à l’institut ift Rosenheim.
« Nous nous réjouissons que les mesures à long terme en faveur d'une production économe en énergie et l'utilisation de matières premières économes en ressources portent leurs fruits. Grâce à l’utilisation supplémentaire d’électricité verte, nous avons pu réduire encore l’empreinte CO2 d’insulbar RE d'environ 50%. Cela a une répercussion positive sur les EPD des fenêtres et des bâtiments de nos clients » se réjouit M. Rink. « Les données calculées par l'institut ift nous aident également en interne à optimiser les processus et les produits en ce qui concerne les objectifs environnementaux.»

Les EPD aident également le commerce et les assembleurs à répondre aux exigences environnementales croissantes dans les appels d'offres. Dans le cadre de l’écobilan, l'Institut allemand pour la technique des fenêtres ift Rosenheim, a analysé de nombreuses données sur le cycle de vie d’insulbar et des intercalaires Thermix pour vitrage isolant « du berceau à la porte de l’usine », c.a.d.de l’extraction de la matière première à la distribution. L’élimination et le recyclage ont été également pris en compte. La déclaration environnementale présente désormais des valeurs fiables pour documenter la durabilité auprès des assembleurs ainsi que des maîtres d'œuvre, des bureaux d’étude et des architectes.