14.10.2019 / Actualité

En route vers Mercure

« BepiColombo » est en route vers Mercure depuis près d'un an. Le vaisseau spatial transporte deux satellites pour explorer le champ magnétique et la surface de la planète la plus petite et la plus proche du Soleil. La mission, du nom du mathématicien et ingénieur italien Guiseppe « Bepi » Colombo, est un projet commun de l'Agence spatiale européenne ESA et de l'Agence spatiale japonaise JAXA.

Moins 270 °C du côté de Mercure opposé au soleil et jusqu'à 400 °C du côté du soleil - cette fourchette de températures pose d'énormes défis au matériau lui-même. Un système de contrôle thermique a dû être mis au point pour que la sonde spatiale puisse résister aux très fortes contraintes.

Sonde spatiale en route vers MercureUn plastique technique spécial d'Ensinger assure le découplage thermique de la sonde spatiale « BepiColombo » et protège les capteurs et autres composants sensibles contre des températures allant jusqu'à 400 °C. Image: ESA

Il est conçu de telle sorte que les températures maximales auxquelles les capteurs et autres composants sensibles sont exposés ne dépassent pas 250 °C à aucune phase de la mission. Des disques annulaires en TECASINT 1011 assurent le découplage thermique. Le matériau polyimide produit par Ensinger se caractérise par une stabilité thermique à long terme extrêmement élevée et un dégazage faible. Même chauffé à 350 °C pendant une courte période, ce plastique ne se ramollit pas. Cette propriété est nécessaire pour maintenir la force de serrage élevée des vis pendant toute la durée du vol de BepiColombo.

Le passage aux orbites de destination est prévu pour décembre 2025. D'ici là, le vaisseau spatial aura parcouru une distance de 9 milliards de kilomètres.

Bon voyage BepiColombo !